DE L’ART DE DECOMPTER LES MORTS… NAIT L’ART DE LES JUSTIFIER

Un mort, c’est un être humain qui a perdu la vie. Isolé ou parmi 3000 victimes, peu importe. C’est une amie palestinienne qu’on ne reverra pas, un frère indonésien inanimé, un enfant israélien qui ne rentre pas, un inconnu américain déchiqueté, des mariés afghans. Il n’y a ni bons ni mauvais morts. Inutile donc d’en rajouter.

Bien sûr, renoncer à la brutalité, c’est commencer à réfléchir, à se remettre en question. Peut-être le tiers monde a t-il le droit de manger, peut-être les Palestiniens ont-ils droit à un état, comme les israéliens ? Peut-être peut-on faire autre chose de sa vie que de l’argent et de la graisse ? Peut-être les Etats-unis ne sont-ils pas seuls sur terre…

Maurice Favreau

Je suis Maurice Favreau, le cinéaste extraordinaire derrière cervelleslibres.info, votre refuge incontournable pour les musings cinématographiques et les critiques de films. En tant qu'architecte de cet espace cinématographique virtuel, j'apporte ma passion inébranlable pour l'écran d'argent à chaque critique, les transformant en explorations vivides de la narration et de la cinématographie. Cervelleslibres.info n'est pas juste un blog ; c'est une collection soigneusement sélectionnée de mes aventures cinématographiques et réflexions. Des chefs-d'œuvre classiques aux dernières sorties, je plonge dans les complexités de la réalisation de films, disséquant les intrigues, démêlant les arcs narratifs des personnages et célébrant l'art qui se dévoile image par image. Email:mauricefavereau@gmail.com / Visit Faceboook