Accueil section moyen-âge

(Fermer la fenetre)


La bataille de Vouillé (507)


Après Soissons et Tolbiac, Vouillé est la troisième étape de l'expansion franque en Gaule. Clovis, qui convoitait les provinces du sud depuis quelques temps déjà, a dû patienter avant d'attaquer Alaric II, jusqu'à ce le roi des Wisigoths perde provisoirement son allié Théodoric le Grand (roi des Ostrogoths), immobilisé par la menace byzantine. Le sort de la bataille de Vouillé (près de Poitiers) n'est guère hésitant : les Wisigoths sont rapidement taillés en pièces, Alaric est tué, et Clovis s'installe. L'arrivée tardive de Théodoric bloquera finalement sa progression vers l'est (confiée à son fils Thierry) Cet épisode historique est bien sûr émaillé d'anecdotes religieuses censées lier l'action de Clovis à la volonté de Dieu, montrer la profondeur de sa conversion. Du discours illuminé du Champ de Mars à la biche apparue pour indiquer un gué sur la Vienne en crue ; de la mise à mort d'Alaric par Clovis lui-même au soldat tué pour du foin volé à un pauvre : qu'est-ce qui est vrai, exagéré, faux ?