Accueil section moyen-âge


Pontificats entre 537 et 604

Pour accéder à la liste complète des papes : Cliquez ici

Panorama des hérésies

Antipapes
5375556417 joursVigile
Né à Rome. Antipape entre la destitution de Silvère et son abdication, puis pape légitime, du 11 novembre 537 au 7 juin 555. Il est imposé par l'impératrice d'Orient, Théodora, qui en espère une bienveillance à l'égard de ses convictions monophysites.

Monophysisme : doctrine qui ne reconnaît qu'une nature du Christ (divine), alors que le culte officiel en reconnaît deux (divine et humaine).

Antipape : Pape autoproclamé ou élu, mais qui n'est pas (ou n'est plus) reconnu par l'église catholique romaine.
555556314 joursInterrègne
Du 7 juin 555 au 16 avril 556
5565611783 joursPélage Ier
Né à Rome. Pape du 16 avril 556 au 4 mars 561 imposé par Justinien.
561561135 joursInterrègne
Du 4 mars au 17 juillet 561
5615744744 joursJean III
Pape romain dont on sait très peu de choses, son pontificat, du 17 juillet 561 au 13 juillet 574, se déroulant pendant l'invasion Lombarde
574575324 joursInterrègne
Du 13 juillet 574 au 2 juin 575
5755791519 joursBenoît Ier
Ou Bonose. Pape romain en temps de peste et de famine. Pontificat du 2 juin 575 au 30 juillet 579
579579119 joursInterrègne
Du 30 juillet au 26 novembre 579
5795903726 joursPélage II
Né à Rome. Pape du 26 novembre 579 au 7 février 590. Son pontificat est tourné vers les pauvres. Il est aussi marqué par la tolérance des mariages de prêtres. La rumeur le prétendait transsexuel.
5906045145 joursGrégoire Ier, le Grand ou le dialogue
Né à Rome. Pape du 8 février 590 au 12 mars 604. Le pontificat de Grégoire 1er se déroule dans un contexte fort difficile. La ville est ravagée par la peste, le Tibre déborde. Il doit donc à la fois veiller à rassurer les fidèles (certains croient que la fin du monde est arrivée) et utiliser ses talents d'administrateur pour veiller au ravitaillement de la ville. Dans l'ensemble de son pontificat, on notera une importante réforme administrative à l'avantage des populations de campagne, ainsi que la restructuration du patrimoine de toutes les églises d'Occident. Durant son pontificat, Grégoire adopte une « attitude d'attente et de négociation avec les Lombards ». Non satisfait des mesures prises par l'empereur Maurice, il prend lui-même les choses en main, en signant en 595 une trêve avec Agilulf. En 598, il favorise une nouvelle trêve, entre l'exarque Callinicus et le roi lombard.Grâce à ses contacts avec Théodelinde, la reine franque des Lombards, un mouvement progressif de conversions s'amorçe. Le geste le plus important de Grégoire Ier par rapport à l'évangélisation est l'envoi en mission, en 596, de saint Augustin de Cantorbéry, accompagné de quarante moines du monastère du mont Cælius, afin de restaurer le christianisme en Grande-Bretagne, malmené par l'avancée des Saxons.
Grégoire 1er est un des 4 pères de l'Eglise d'occident.

Pères de l'Eglise : Personnalités dont les écrits, les actes et l'exemple moral ont contribué à établir et à défendre la doctrine chrétienne : St Ambroise (340-397) ; St Augustin (354-430) ; St Grégoire (540-604) ; St Jérôme (340-420)
NB : le nombre de jours doit parfois être estimé. Ex : "En novembre" est traduit par 15.11, "début novembre" par 01.11, "fin novembre" par 30.11