1563 définitions dans le glossaire.

Chercher une définition :
Chercher par première lettre : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Afficher toutes les définitions

Administration

MOTDEFINITION
Pagus
Autre nom du comté à l’époque mérovingienne, devient une subdivision du comté avec les Carolingiens.
Unité territoriale gallo-romaine plus petite que la civitas. Dans certains cas, la civitas peut être démembrée, plusieurs comtes régnant sur différents pagi alors que la cohérence du diocèse est maintenue sur l'ensemble de la civitas. Circonscription identique à la cité gallo-romaine à l'époque des royaumes barbares ou bien au gau germanique; son chef est le comte; à l'époque carolingienne, désigne parfois une subdivision du comté. De toute façon, un comte peut avoir plusieurs pagi sous son autorité (comitatus).

Païen
(latin paganus, paysan) relatif à une religion autre que le Christianisme, le judaïsme et l'islam (surtout religion polythéiste.) v. idolâtre. ex. : la Rome païenne.

Pairs
Corps limité à 8 pairs ecclésiastiques (prélats) et aux ducs les plus considérés par le pouvoir royal.

Paisson
Pratique de pâturage du bétail dans les bois, en application du droit de panage.

Paix de Dieu
Pour tenter de réduire l'impact des guerres privées entre seigneurs en Occident, l'Eglise promulgue, dans des assemblées de paix et des conciles, la paix de Dieu, par laquelle les chevaliers s'engagent à ne pas attaquer, pour les capturer ou les rançonner, les «faibles », c'est-à-dire ceux qui ne portent pas d'armes (clergé, femmes, paysans). La trêve de Dieu interdit aux guerriers de combattre pendant les fêtes liturgiques, en particulier le vendredi, samedi et dimanche, en souvenir de la passion du Christ.

Pal
En héraldique, se dit de la pièce verticale d'un blason.

Pale
Du latin pallium qui signifie manteau . petit linge carré (env. 15 cm de côté) qui sert à recouvrir le calice. la pale doit être bénite et présente une croix en son centre. elle est utilisée avec le corporal. en Belgique, on a coutume d'introduire un carton entre un double tissu.

Pallium
Du latin pallium qui signifie manteau . ornement sacerdotal de laine blanche orné de six croix noires, que le pape, les primats et les archevêques portent autour du cou pendant les célébrations liturgiques. le pallium symbolise la brebis égarée que le sauveur rapporte au bercail.

Panage
Pâturage, autorisation donnée aux éleveurs de porcs de faire paître leurs animaux dans les forêts et dans les bois communaux.

Pape
Chef suprême de l'église catholique romaine, appelé aussi sa sainteté. v. souverain pontife, Vatican, infaillibilité pontificale.

Pâques
Fête chrétienne célébrée le premier dimanche suivant la pleine lune de l'équinoxe de printemps, pour commémorer la résurrection du Christ.

Parabole
(grec parabolê, comparaison) récit allégorique des livres saints sous lequel se cache un enseignement. ex. : les paraboles de Salomon, les paraboles de l'évangile.

Paradis
Lieu où les âmes des justes jouissent de la béatitude éternelle. v. ciel.

Parashah
Judaïsme. (Plur. Parashiyot) péricope du pentateuque . Le pentateuque est divisé en péricopes, dont la lecture fait partie de l'office du sabbat et des fêtes. Suivant le système adopté, le pentateuque est lu intégralement en un (en occident) ou en trois ans (en orient).

Parchemin
Du grec pergamêné, peau animale qui était apprêtée à Pergame. Son usage révolutionnera l'architecture de l'écrit. Souple, il permet l'organisation en feuilles pliées et reliées. Résistant, il supporte les couches de peinture et d'or.

Paréage
(ou pariage) partage d'une juridiction et de droits seigneuriaux entre deux autorités.

Pariage
Association entre deux seigneurs, le plus souvent, un seigneur laïque et un seigneur ecclésiastique, partage des revenus, ou revenus, résultant de cette association.

Paroisse
(grec paroikia, groupe d'habitations voisines) circonscription ecclésiastique où s'exerce le ministère d'un curé, d'un pasteur.

Paroissien
Livre de messe en latin et en français à l'usage des fidèles. il comprend les prières usuelles, les lectures des messes des dimanches et des jours de fête, les vêpres, les psaumes de pénitence, les litanies et des conseils divers.

Parousie (grec parousia, présence)
Second avènement attendu du Christ glorieux. v. millénium.

Parpaillot
(de l'occitan parpalhol, papillon, à cause des vêtements blancs des calvinistes) vx ou plaisant, calviniste, protestant.

Parsion
Contrat agraire portant sur le bétail.

Participazio, Angelo
Doge de Venise, de 809 à 827

Participazio, Giovanni 1er
Doge de Venise, de 829 à 837

Participazio, Giovanni II
Doge de Venise, de 881 à 887

Participazio, Giustiniano
Doge de Venise, de 827 à 829

Participazio, Orso 1er
Doge de Venise, de 864 à 881

Participazio, Orso II
Doge de Venise, de 912 à 932

Participazio, Pietro
Doge de Venise, de 939 à 942

Pascal Ier
Pape du 25 janvier 817 au 11 février 824. Né à Rome. Il reçoit en don de la part de Louis le Débonnaire, la Corse et la Sardaigne. Il ouvre à Rome un refuge pour les Grecs que la persécution des iconoclastes incitait à fuir. ANTIPAPE Pascal 1er (687-692) : Archidiacre de l’Eglise romaine, il est élu grâce à l’influence de l’exarque de Ravenne pendant que la majorité du clergé et du peuple reconnaît Serge ; convaincu de magie et refusant de se soumettre à Serge Ier, il sera relégué dans un monastère où il mourra au bout de 5 ans.

Pascal II
Pape du 13 août 1099 au 21 janvier 1118. Né à Forli, en Emilie-Romagne. Il parvient à chasser Clément III. Sur le point de signer un concordat avec l'empereur, en règlement de la querelle des investitures, il se retrouve emprisonné et contraint de ses exigences. - Antipape(s) : Clément III (1084-1100), Théodoric, ou Thierry (sep-déc 1100), Albert (fév-mars 1102), Sylvestre IV (18.11.05 - 12.04.1111)

Pascal III
ANTIPAPE – Guido de Créma, né à Créma en Lombardie v. 1100, mort à Rome le 20-9-1168. Cardinal en 1155, il se rend en mission en Allemagne auprès de Frédéric Ier. Soutenu par l’empereur, il lutte contre le pape Alexandre III.

Pasnage
Pâturage des porcs, droit perçu à cette occasion.

Passion
Les souffrances et le supplice du Christ

Passionnaire
Livre liturgique relatant les épreuves subies par les martyrs et dans lequel l'élément légendaire est dominant.

Pasteur
Ministre d'un culte protestant. v. révérend.

Pastourelle
Chanson à personnages, elle raconte généralement la rencontre d'un chevalier et d'une bergère, les propositions amoureuses du chevalier et les réactions de la bergère.

Patène
Du latin patella qui signifie petit plat pour les sacrifices . plat consacré sur lequel on dépose l'hostie pendant la messe.

Pater
1) oraison dominicale, prière qui commence (en latin) par les mots pater noster (notre père). ex. : dire des pater et des ave. v. chapelet. 2) (1660) chacun des grains d'un chapelet, plus gros que les autres, sur lesquels on dit le pater.

Patriarche
1) titre accordé, dans l'église romaine, à certains évêques titulaires de sièges très importants. spécialement. chef d'une église qui n'observe pas le rite latin. chef d'une église séparée de l'église romaine (schismatique ou hérétique) 2) (relig. jud.) l'un des chefs de famille dépeints par l'ancien testament comme ayant été d'une longévité et d'une fécondité extraordinaires. ex. : le temps des patriarches : depuis Abraham jusqu'à moïse.

Patrice
Il s'agit d'un titre de l'empire romain crée par Constantin Ier. Dans les années 310-320, Constantin abolit le patriciat romain, vieille distinction qui séparait nobles héréditaires (patriciens) et gens du peuple (plébéiens), et qui datait du début de la république romaine. Le titre de patrice était désormais accordé par l'empereur à des personnes de son choix, et non plus à des familles entières.
Dans la hiérarchie des titres, patrice vient immédiatement après Auguste et César. Ce titre était conféré à des personnes puissantes, mais hors de la famille impériale : des généraux barbares ont porté le titre, comme Ricimer, Odoacre ou Aspar.

Patricien
Le patriciat romain distinguait deux catégories de citoyens : les nobles (patriciens) et le peuple (plébéiens). En Orient, Constantin 1er abolit ce patriciat au 4ème siècle, pour créer les patrices

Patristique
Etude, connaissance de la doctrine, des ouvrages, de la biographie des pères de l'église.

Patrologie
Collection complète des ouvrages des pères de l'église.

Patronage
(droit de). Possibilité de présenter à l'évêque, pour qu'il l'ordonne, le desservant d'une église.

Pâture
Droit communautaire permettant aux paysans d'envoyer leur bétail sur l'ensemble des terrains du village, quels qu'en soient les exploitants.

Paul (Saint)
Premier missionnaire du Christianisme auprès des païens et son premier théologien, appelé l'apôtre des gentils (v. 5-65 apr. j.-c.).

Paul Ier
Né à Rome. Pape du 29 mai 757 au 28 juin 767. Il succède à son frère le pape Étienne II (III). Il lutte contre le renouveau de la doctrine iconoclaste et renforce l'alliance avec les Carolingiens

Paul II
Pape du 30 août 1464 au 26 juillet 1471. Vénitien. Décrète l'année sainte de 1475

Paulette
Droit dont s'acquittent annuellement les officiers (propriétaires d'un office) afin d'en garantir l'hérédité. On trouve parfois l'appelation d'annuel pour qualifier ce droit.

Pavillon
Pavillon de ciboire : le pavillon ou voile de ciboire sert à recouvrir le ciboire renfermant le Saint sacrement. il doit être de soie blanche ou de couleur or.

Péage
Taxe levée au profit d'un seigneur et perçue sur toute marchandise (ou tout homme) passant en un lieu précis (croisement de chemin, défilé, col, pont, fleuve).

Péché
(latin peccatum, faute, crime) acte conscient par lequel on contrevient aux lois religieuses, aux volontés divines. v. pécheur.

Péché mortel
Qui entraîne la damnation du pécheur.

Péché originel
Commis par Adam et Eve et dont tout être humain est coupable en naissant. (voir baptême.

Péché véniel
Péché véniel (latin venia, pardon), digne de pardon (opposé à péché mortel).

Péchés capitaux (les 7)
Avarice, colère, envie, gourmandise, luxure, orgueil, paresse.

Pectorale
Croix pectorale : croix en métal précieux, suspendue par une chaîne et protée sur la poitrine par les évêques, les cardinaux et les abbés.

Pélage Ier
Né à Rome. Pape du 16 avril 556 au 4 mars 561 imposé par Justinien.

Pélage II
Né à Rome. Pape du 26 novembre 579 au 7 février 590. Son pontificat est tourné vers les pauvres. Il est aussi marqué par la tolérance des mariages de prêtres. La rumeur le prétendait transsexuel.

Pélagianisme
Le pélagianisme est la doctrine hérétique qui considère le libre arbitre de l'homme comme l'élément déterminant de ses possibilités de perfectionnement et minimise ou nie la nécessité de la grâce et de la rédemption divines. Pélage (v. 360-422) niait l'existence du péché originel et la nécessité du baptême des enfants en bas âge. il soutenait que la chute d'Adam n'avait pas corrompu les facultés naturelles de l'humanité, les êtres humains peuvent mener une vie vertueuse et mériter le paradis par leurs propres efforts. il affirmait que la grâce réside dans les dons naturels de l'homme, notamment le libre arbitre, la raison et la conscience. pour Pélage, la foi et le dogme ont peu d'importance car l'essence de la religion est l'action morale. après quelques palinodies, le pélagianisme est définitivement condamné en 431, lors du concile d'Ephèse.

Semi-pélagianisme : Forme adoucie du Pélagianisme, qui stipule que l'homme peut commencer, par lui-même son amélioration, mais ne peut l'achever sans le secours de la grâce divine.

Pélagien
Voir pélagianisme

Pèlerinage
Voyage, individuel ou collectif, qu'on fait à un lieu Saint pour des motifs religieux et dans un esprit de dévotion. ex. : pèlerinage à Rome, lourdes, Saint-jacques-de-compostelle, la Mecque.

Pénitence
1) profond regret, remords d'avoir offensé dieu, accompagné de l'intention de réparer ses fautes et de ne plus y retomber. v. contrition. 2) rite sacramentel par lequel le prêtre donne l'absolution. v. confession. 3) une pénitence, peine que le confesseur impose au pénitent.

Pentarchie
Communion des cinq patriarcats (Rome, Constantinople, Alexandrie, Antioche, Jérusalem)

Pentateuque
Judaïsme. Appellation des cinq premiers livres de l'Ancien Testament (Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome).Les juifs l'appellent la Torah.

Pentecôte
(grec pentêkostê, cinquantième jour après pâques) fête chrétienne célébrée le septième dimanche après pâques pour commémorer la descente du Saint-esprit sur les apôtres.

Pérates
Secte gnostique (hérétique) - Les pérates (« traversiers ») entendaient passer du monde sensuel dans celui de la vie éternelle. Le logos (raison), intermédiaire entre le principe de l'idée pure et la matière, était représenté comme le serpent universel établissant une sorte de va-et-vient entre le monde et Dieu.

Perche
Mesure agraire de superficie variable en fonction du nombre de pieds carrés qui la composaient.

Père
La première personne de la sainte trinité. au nom du père, du fils et du Saint-esprit : formule qui accompagne le signe de la croix 2) (titre de respect) père abbé, religieux assurant la direction d'un couvent, d'une communauté. mon père, se dit en s'adressant à certains religieux. ex. : les pères blancs, le père Bourdaloue.

Pères apologistes
On désigne sous ce groupe des écrivains qui ont déployé leur activité d'écrivains à défendre la religion chrétienne contre les diverses accusations portées contre elle par les autorités diverses. Souvent issus du paganisme eux-mêmes et convertis au christianisme, ces Pères apologistes défendent d'autant mieux leur foi qu'ils exposent ainsi, y compris à leurs propres yeux en même temps qu'à ceux des autres, les raisons de leur conversion, de leurs choix moraux et de leur "philosophie".

Pères de l'église
Les docteurs de l'église (du 1er au 6ème siècle). v. patrologie.

Pères du concile
Les évêques qui y sont présents.

Périchôrèse
Ou circumincession. Caractérise les relations intratrinitaires, notamment l'engendrement du Fils par le Père, qui se fait de façon tout intérieure et donc sans déchoir de la divinité ni en compromettre l'unité.

Péricope
Judaïsme & Catholicisme. Passage de l'Ecriture Sainte lue à l'office du sabbat et des fêtes.

Persécution
Traitement injuste et cruel infligé avec acharnement. ex. : les persécutions des premiers chrétiens. v. martyr. persécutions subies par les juifs.

Pessah
Judaïsme. Fête de la Pâque juive ; le sens littéral, l'action de passer, fait allusion au passage de l'ange de la mort à la veille de la sortie d'Egypte, qui épargna les maisons des Hébreux pour ne frapper que les nouveaux-nés des Egyptiens.

Philippe
ANTIPAPE (768) – Dont on ne sait pas grand-chose

philologie
Etude d'une langue, d'une civilisation par l'analyse de ses textes

Pie II
Pape du 19 août 1458 au 15 août 1464. Italien. Crée un ordre chevalier appelé Ordre de Jésus.

Pied
Mesure de longueur romaine qui vaut exactement 0,294218 m. 5 pieds = 1 pas.

Pierre (Saint)
Le premier des douze disciples de Jésus-Christ, chef et missionnaire de l'église primitive et, selon la tradition, premier évêque de Rome (mort vers 64 apr. j.-c.).

Pieta
Statue ou tableau représentant la vierge tenant sur ses genoux le corps du Christ détaché de la croix.

Piété
Fervent attachement au service de dieu, aux devoirs et aux pratiques de la religion.

Pietro II, Candiano
Doge de Venise, de 932 à 939

Pietro II, Orseolo
Doge de Venise, de 991 à 1009

Pietro III, Candiano
Doge de Venise, de 942 à 959

Pietro IV, Candiano
Doge de Venise, de 959 à 976

Pilori
Cadre en bois percé de trous pour les pieds, le cou et les mains. Il servait à punir les voleurs.

Plaid
Conseil réuni autour du souverain, un tribunal royal et les jugements formulés par ces juridictions. le terme s'appliqua progressivement à des assemblées judiciaires présidées par des ducs, des comtes ou de simples seigneurs du ban.

Pleige
Caution, garantie. garant

Plessis
Enclos fortifié.

Plessis ou plessées
Clôture de branchages ou d'osiers tressés.

Pneumatologie
Théologie du Saint-Esprit (pneuma en grec).

Pneumotomaques
Adversaires de la divinité du Saint-Esprit, à la suite de Macédonius († 362), condamnés à Constantinople I (381).
L'hérésie est appelée Macedonianisme.

Podestat
Magistrat au mandat de courte durée (6 mois à 2 ans) mais auquel les pouvoirs exécutifs et judiciaires assurent la prééminence au sein de la cité.

Poesté
Territoire sur lequel s'exerce l'influence d'un château, les hommes de la poesté désignent ensemble de ceux qui sont soumis au pouvoir du sire.

Poisson
(note st-r.) symbole des premiers chrétiens, les lettres du mot grec signifiant poisson, ichthus, constituent un acronyme : jesos Christos theou uios sauter = Jésus Christ fils de dieu sauveur.

Polani, Pietro
Doge de Venise, de 1130 à 1148

Pomme
Le fruit défendu du paradis terrestre. le fruit défendu n'a jamais été une pomme , mais un fruit quelconque, l'erreur vient du mot latin pomum qui signifie fruit.

Pompe
1) (vieilli ou littér.) déploiement de faste dans un cérémonial. v. appareil, cérémonie, apparat, magnificence, splendeur. ex. : la pompe des solennités (chateaubriand). loc. cour. en grande pompe . (pluriel) pompes funèbres, assurant le transport des corps et l'apprêt de la tombe. v. funérailles. 2) (relig.) les vanités du monde. loc. renoncer à Satan, à ses pompes et à ses œuvres

Pontife (souverain)
Pape

Pontifical
Livre qui contient les textes des célébrations présidées par le pape ou les évêques (confirmation, ordination, consécration ou dédicace).

Poplyptyque
Document écrit contenant l'inventaire détaillé des possessions foncières d'un grand propriétaire, décrivant les composantes de chaque domaine (terre de réserve, tenures paysannes), donnant les noms des tenanciers et leurs charges dues.

Portage
Péage établi aux portes d'une ville, droit de port.

Portier
Titre religieux, sacristain, ordre mineur

Portulan
Recueil compilés par les navigateurs de la fin du Moyen Âge et du début de la Renaissance et qui comprend les informations nécessaires à la navigation, la position des ports et aussi des cartes des côtes.

Poterne
Petite porte dérobée, ouverte dans les endroits les moins apparents et les moins exposés, notamment dans les fossés, qui servait à fuir ou à faire entrer des renforts à l'insu des assiégeants.

Pouillé
Registre des bénéfices d'un diocèse ou plus généralement d'une circonscription ecclésiastique.

Pourpre
Couleur rouge foncée obtenue à partir d'un coquillage, le murex. elle était exclusivement réservée à l'empereur, sa fabrication était un monopole d'état.

Praguerie
Révolte des nobles qui se soulèvent en 1440 contre Charles VII (1403-1461) et à laquelle participe activement son fils, le futur Louis XI (1423-1483).

Préaux
Massifs surélevés. littéralement

Précaire
Concession d'une terre en usufruit à vie, moyennant un cens modique.

Précepte
Acte gracieux (don, concession) ou administratif à l'époque mérovingienne. Puis diplôme solennel donnant force exécutoire à un acte gracieux ou administratif, à l'époque carolingienne. Charte émanant de l'autorité royale ou prise au nom du roi sur un point concret (établissement d'un privilège, confirmation d'un droit, etc.).

Prédestination
Intention qui aurait animé dieu quand il a, de toute éternité, déterminé le destin de l'humanité et l'avenir du monde. doctrine calviniste, selon laquelle dieu aurait, par avance, élu certaines de ses créatures pour les conduire au salut par la seule force de sa grâce et vouer les autres à la damnation éternelle, sans considération de leur foi ni de leurs œuvres.

Prédication
1) action de prêcher - 2) toute propagande parle discours. v. prêcheur, prédicateur.

Préfet
Haut fonctionnaire "mis à la tête" d'un ensemble de territoires plus important qu'un comté ordinaire (Bavière, Marche de Bretagne, etc.) à l'époque carolingienne.

Prélat
Haut dignitaire ecclésiastique (cardinal, archevêque, etc.) ayant reçu la prélature à titre personnel. la prélature est une distinction honorifique accordée par le Saint-siège.

Prélature
Distinction honorifique accordée par le Saint-siège à un prélat.

Présages
Signes interprétés dans le paganisme comme une annonce de l'avenir.

Prêtre
(grec presbuteros, ancien) celui qui a reçu le troisième ordre majeur de la religion catholique. v. presbytère.

Prévôt
Juges royaux, premier échelon de la hiérarchie judiciaire, en dessous des baillis et des sénéchaux.
Désigne au départ un intendant domanial, puis un agent royal.
Du latin praepositus. Officier public ayant des fonctions judiciaires ou policières; agent domanial; chanoine administrant la mense capitulaire, parfois chef d'un chapitre de chanoines; dans certains monastères, moine occupant la deuxième place, après l'abbé.

Prévôt des marchands
Désigne le maire de Paris ou celui de Lyon.

Prier
S'adresser à dieu, à un être surnaturel.

Prière
Mouvement de l'âme tendant à une communication spirituelle avec dieu, par élévation vers lui des sentiments (amour, reconnaissance), des méditations. ex. : prière d'adoration, d'action de grâces, prière exaucée.

Prieur
Religieux responsable d'un prieuré. dans une abbaye, le prieur seconde l'abbé.

Prieuré
Couvent dirigé par un(e) prieur(e).

Prime
Première heure canoniale (6 heures du matin).

Principauté territoriale
Région assez vaste, partie d'un empire ou d'un royaume, gouvernée par un personnage y exerçant de façon pratiquement indépendante l'ensemble des droits régaliens (duché, comté, évêché...).

Priorale
Eglise desservant un prieuré ; dans l'ordre clunisien les prieurés sont autonomes mais soumis au gouvernement commun de l'abbé de Cluny

Priscillianisme
Hérésie de Priscillianus, espagnol du 4ème siècle, qui professait que l'âme de l'homme venue du ciel tombait dans les mains du principe du mal, et que ce principe l'adjoignait au corps, il condamnait l'usage des viandes et du mariage, et confondait le père avec le Saint-esprit.

Priscillianiste
Voir priscillianisme

Procéder
Se dit en parlant du lien par lequel le Saint-esprit est uni aux deux autres personnes de la trinité.

Procession
Cortège, défilé religieux plus ou moins solennel qui s'effectue en chantant et en priant.

Processionnal
Du latin processio, de procedere, avancer. Petit livre de chant utilisé les jours de fête, quand la liturgie exige que les prêtres et le chœur fassent le tour de l'église en chantant.

Procuration
Droit de réquisitionner ce qui est nécessaire à un fonctionnaire public en mission.

Prodiciens
Secte gnostique (hérétique) - Voir Adamites

Profane
Qui est étranger à la religion (opposé à religieux, sacré).

Profaner
Traiter sans respect, avec mépris (une chose sacrée, un objet, un lieu du culte), en violant le caractère sacré.

Professer
Déclarer hautement avoir (un sentiment, une croyance). ex. : professer une opinion.

Profession
(dans la loc. faire profession de) déclaration ouverte, publique (d'une croyance, d'une opinion, d'un comportement), ex. : faire profession d'une religion, profession de foi.

Prophète
(grec pro-phêtês, qui parle au nom de). personne qui prédit l'avenir, prétend révéler des vérités cachées au nom d'un dieu dont elle se dit inspirée. on rencontre des prophètes aussi bien chez les juifs, les chrétiens que les musulmans. le prophète est un homme, parfois une femme (...) qui transmet aux hommes une parole de dieu. ce message peut-être une bonne nouvelle, mais aussi un avertissement ou une suite de vifs reproches.

Prophétie de Saint Malachie
(ou prophétie des papes) est un texte mystérieux, qu'une tradition populaire attribue à Saint Malachie, et qui aurait été découvert vers 1590. Ce document de 5 pages a été publié pour la première fois en 1595, dans un ouvrage d'un moine bénédictin de Venise, Arnold de Wyon. Document non pris en compte, par l'Eglise comme par les scientifiques.

Propre des saints
Second cycle de l'année liturgique. Il commémore les fêtes des saints, y compris la Vierge Marie, et débute habituellement par la Saint-André, le 30 novembre. Des noms de saints peuvent être assignés à chaque jour de l'année. Les observances locales varient d'un endroit à un autre, et les calendriers des manuscrits liturgiques classent les offices des saints selon l'importance qu'il faut leur accorder : simple, semi-double (sic !), double et double majeur. Les grandes fêtes du Propre des Saints, telle que l'Annonciation, le 25 mars, ou la Saint-Michel, le 29 septembre, figurent, avec Noël et le dimanche de la Trinité, dans le Propre du Temps , parmi les jours les plus importants de l'année liturgique. Le Propre des Saints et le Propre du Temps étaient tout à fait séparés dans les livres de prière du Moyen-Age, et formaient parfois deux volumes distincts.

Propre du temps
Premier des deux cycles simultanés d'offices de l'année liturgique. Il concerne l'observance des dimanches et fêtes commémorant la vie du Christ. Il débute par la veille du premier dimanche de l'Avent, qui est le dimanche le plus proche du 30 novembre, et se poursuit avec le temps de Noël (y compris l'Epiphanie), le Carême , le Temps Pascal (de Pâques à la veille de l'Ascension ), et la saison de l'Ascension (qui comprend la Pentecôte , la Trinité, la Fête-Dieu et les dimanches après la Pentecôte). Noël est une fête fixe, et on la célèbre toujours le 25 décembre. Toutefois Pâques tombe toujours le dimanche après la première lune qui suit l'équinoxe de printemps, et la date varie considérablement, ce qui change les dates des autres fêtes calculées à partir de Pâques, telle que l'Ascension, qui est 40 jours plus tard, et la Pentecôte, qui est sept semaines après Pâques. Pâques, Ascension et Pentecôte sont les "fêtes mobiles".

Prosélytisme
Zèle déployé pour répandre la foi, et par ext. pour faire des prosélytes, recruter des adeptes. v. apostolat.

Protestant
Chrétien appartenant à l'un des groupements (églises, sectes) issus, directement ou non, de la réforme et qui rejettent l'autorité du pape. v. anglican, baptiste, calviniste, évangélique, évangéliste, luthérien, mennonite, méthodiste, piétiste, presbytérien, puritain, quaker, réformé ...

Protocole
Cadre formel d'un acte, relativement fixe au sein d'une même chancellerie.

Protonotaire
À l'origine, le protonotaire est le premier notaire de l'Empereur romain. Au Moyen Âge, le titre est donné à divers dignitaires laïques.
Dans l'Église catholique romaine, le protonotaire apostolique est un officier du Saint-Siège qui reçoit et expédie les actes des consistoires publics.

Providence
Sage gouvernement de dieu sur la création, et par ext. (avec la majuscule) dieu gouvernant la création.

Provinces ecclésiastiques
Circonscription ecclésiastique de plusieurs diocèses dirigée par un archevêque. Qu'on nomme aussi métropolitain (essentiellement au Moyen Âge) car la capitale ecclésiastique de la province est la métropole: Cambrai, Rouen, Reims, Paris, Sens, Besançon, Tours, Bourges, Lyon, Vienne, Albi, Bordeaux, Auch, Toulouse, Narbonne, Arles, Aix, Embrun...

Proxène
Hôte d’une cité à qui l’hospitalité était offerte. Désigne aussi le magistrat en charge des intérêts des étrangers dans une cité.

Psaume
(grec psalmos, air joué sur un instrument à corde) l'un des poèmes religieux hébraïques qui constituent un livre de la bible et qui servent de prières et de chants religieux dans la liturgie juive et chrétienne. les cent cinquante psaumes sont des hymnes, des supplications (ou lamentations) ou des actions de grâce. ex. : versets d'un psaume. psaumes de la pénitence : sept psaumes (dont le de profundis) choisis par l'église comme prières de pénitence, de contrition. les psaumes de complies, de matines, des laudes, des vêpres. v. psautier.

Psautier
Livre qui contient les cent cinquante psaumes de l'ancien testament.

Puîné
Un enfant né après un de ses frères ou une de ses sœurs, par opposition à Aîné

Purgatoire
D'après la théologie catholique, lieu où les âmes des justes expient leurs péchés avant d'accéder à la félicité éternelle.

Purificatoire
Linge sacré destiné à essuyer le calice ainsi que les lèvres et les doigts du prêtre après les ablutions. le purificatoire symbolise le voile au moyen duquel véronique essuya la sueur et le sang sur le visage du Christ.

Puritain, puritanisme
Personne qui montre ou affiche une pureté morale, un respect rigoureux des principes. v. rigoriste.

Puy
Nom donné au moyen âge à des associations urbaines, confréries à la fois littéraires et religieuses qui organisaient des concours destinés à promouvoir la poésie spirituelle et mariale. des soirées poétiques amicales et des concours de composition musicale.