1563 définitions dans le glossaire.

Chercher une définition :
Chercher par première lettre : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z #

Afficher toutes les définitions

Administration

MOTDEFINITION
Habits sacerdotaux
Habits portés par les ministres des églises chrétiennes pour les offices et les célébrations.

Hadith
Islam. De l'arabe hadith, conversation, récit. Recueil des actes et des paroles du prophète Mahomet et de ses compagnons à propos de commentaires du Coran ou de règles de conduite. Cette loi orale qui constitue le second fondement du droit après le Coran, fut retranscrite et compilée au IXème siècle.

Haftarah
Judaïsme. Extrait des Livres des prophètes, lus à la synagogue, le sabbat, les jours de fête et les jours de jeûne, après la lecture de la péricope biblique hebdomadaire

Haggadah
Judaïsme. (Plur. Haggadot) Livre rituel destiné à la soirée de la pessah. Il contient le récit de la sortie d'egypte, ainsi que des hymnes et des psaumes de louanges.

Hagiographie
Du grec hagios, saint, et graphein, écrire. Biographies embellies de la vie des saints puisant leurs sources dans les témoignages, les Actes des martyrs, les listes liturgiques des saints, les biographies, et à partir du XIIIe siècle, les enquêtes et les bulles de canonisation. Il existe également beaucoup d'hagiographies des princes ou des rois qui font d'eux de véritables saints.

Halakhah
Judaïsme. De la racine halakh, aller, marcher. Désigne l'ensemble des lois, sentences rabbiniques et prescriptions religieuses (voir Mitsvot), qui règlent la vie quotidienne des Juifs. La halakhah est un système évolutif, fondé sur la discussion libre et le débat contradictoire, et qui intègre progressivement les acquis des générations précédentes.

Hallebarde
Nom générique pour toutes les lances à lames larges augmentées d'un second fer.

Hampe
Prolongement vers le bas du jambage d'une lettre.

Hanafites
Islam. Voir sunnisme

Hanap
Grande coupe à boire en métal, munie d'un couvercle.

Hanbalites
Islam. Voir sunnisme

Hanoukah
Judaïsme. Littéralement inauguration. Nom de la fête qui commémore l'inauguration du culte dans le Temple de Jérusalem purifié, après la victoire de Juda Maccabée sur les armées d'Antiochus Epiphane, en 163 avant notre ère. Elle est appelée également fête des lumières.

Haram
Salle principale de la mosquée.

Haste
Prolongement vers le haut du jambage d'une lettre.

Haubert
Longue chemise de mailles descendant jusqu'aux genoux.

Haut Moyen Age
Période de l'histoire européenne qui suivit la chute de l'Empire romain (476) et fut marquée par un déclin de la culture. Cette période prit fin en l'an 1000 environ.

Hautbois
Instrument à vent à hanche double, de la famille des bois.

Havdavah
Judaïsme. Littéralement séparation, désigne la cérémonie de clôture du sabbat, qui marque la fin de la fête et le début des jours ouvrables

Hédonisme
Principe de vie dont le but ultime est la recherche du plaisir.

Hégire
Islam. De l'arabe hidjra, fuite. Ere de l'Islam, qui commence en 622 de l'ère chrétienne, date à laquelle Mahomet s'enfuit à Médine. Origine du calendrier musulman.

Hennin
Haute coiffure conique surmontée d'un voile, portée par les femmes au 15e siècle.

Héraldique
Science des blasons.

Herbian
Du bas latin heribannum. Le terme désignait à l'époque franque la convocation pour le service militaire, puis une amende payée par celui qui ne se rendait pas à cette convocation et enfin une taxe permettant d'y échapper.

Hérésiarque
Auteur d'une hérésie, chef d'une secte hérétique.

Hérésie, un hérétique
(dans la relig. catholique) doctrine, opinion émise au sein de l'église catholique et condamnée par elle comme corrompant les dogmes. principales hérésies : adamisme, arianisme, calvinisme, jansénisme, luthéranisme, manichéisme, montanisme, protestantisme, quiétisme, socinianisme. (par ext.) doctrine contraire à l'orthodoxie au sein d'une religion établie.

Hériban
Convocation pour le service militaire, puis une amende payée par celui qui ne se rendait pas à cette convocation et enfin une taxe permettant d'y échapper.

Hériophanique
Du grec hieros, « sacré » , et phainein, « apparaître ». Une figure hiérophanique traduit toujours une manifestation du sacré (lieu, objet, symbole, idée...), reflétant l'expérience du sacré et impliquant les notions de vérité, d'être et de signifiant.

Herisliz
Désertion de l'armée en campagne (crime entraînant généralement la peine capitale).

Hermétisme
Ensemble des doctrines ésotériques des alchimistes.

Hertsan
Convocation à l'armée (et amende de 60 sous pour ceux qui refusent de s'y présenter).

Hésychasme
Du grec signifiant quiétude : spiritualité orientale fondée sur la confiance en Jésus, la prière et la maîtrise des passions

Heures
Les heures canoniales sont les sept moments de la journée où les moines, chanoines, prêtres et diacres doivent chanter ou lire les sept parties de l'office divin. elles sont consignées dans le bréviaire, différent suivant qu'il s'adresse à des moines ou à des prêtres séculiers. on distingue les grandes heures (matines, laudes et vêpres) et les petites heures (prime, tierce, sexte, none et complies). dans le rite romain, elles se succèdent dans l'ordre : matines et laudes (souvent réunies), prime, tierce, sexte, none, vêpres et enfin complies avant le coucher du soleil.

Heures canoniales
Celles où l'on récite les diverses parties du bréviaire, et par ext. ces parties elles-mêmes. grandes heures. v. laudes, matines, vêpres. petites heures. v. complies, none, prime, sexte, tierce.

Higoumène
Supérieur d'un monastère d'hommes.

Hilaire
Né en Sardaigne. pape du 19 novembre 461 au 29 février 468. Hilaire poursuit la lutte de ses prédécesseurs contre les hérésies

Hiloula
Judaïsme. (Plur. Hiloulot) Jour anniversaire de la mort des saints, marqué par des pèlerinages sur leurs tombes et le partage de repas rituels dans les synagogues.

Hommage
Cérémonie par laquelle un vassal se déclare l'homme (ou l'homme-lige) de son suzerain. Pour l'hommage simple, le vassal se tenait debout, gardait son épée et ses éperons, pendant que le chancelier lisait la formule du serment.
Celui qui devait l'hommage lige ne gardait ni éperons, ni baudrier, ni épée. Il fléchissait le genou devant son seigneur, mettait les mains dans les siennes, et prononçait la formule suivante, qui nous a été conservée par Bouteiller, dans sa Somme rurale: Sire, je viens à votre hommage et en votre foi, et deviens votre homme de bouche et de mains. Je vous jure et promets foi et loyauté envers tous et contre tous, et garder votre droit en mon pouvoir.
L'hommage rendu par un noble était souvent terminé par un baiser (osculum). De là l'expression devenir l'homme de bouche et de mains

Honneur
Charge publique concédée par le roi (comté, marche, évêché, bénéfice royal).

Honorius Ier
Né en Campanie (Italie), fils du consul Petronius. Pape du 27 octobre 625 au 12 octobre 638. Honorius poursuit les travaux d'urbanisation de Rome. A noter qu'avant d'être pape, il avait été condamné comme monothéliste et avait subi l'anathème.

Honorius II
PAPE - Pape du 21 décembre 1124 au 13 février 1130. Né dans la région de Rome. Il succède au pseudo-pontificat (six) de Célestin II (non reconnu)
ANTIPAPE – Pierre Cadalus, d’origine germanique, né v. 1009 à Vérone, + 1072 ; évêque de Parme ; élu pape le 28-10-1061 contre Alexandre II, grâce à l’appui du Saint Empire ; en 1062, il prend Rome ; déposé le 31 mai 1064 par le concile de Mantoue et excommunié, il se retire dans l’évêché de Parme.

Honorius III
Pape du 18 juillet 1216 au 18 mars 1227. Né à Rome. Il voulait lancer la cinquième croisade et poursuivre la réforme de l'église

Honorius IV
Pape du 2 avril 1285 au 3 avril 1287. Il intervient dans les affaires italiennes. Encourage les ordres mendiants.

Hormisdas
Né à Frosinone (Latium). Pape du 20 juillet 514 au 6 août 523. Il propose en 518 un compromis à Constantinople.

Hospitaliers
Ordres religieux qui se donnent pour mission le soin et l'assistance des personnes dans le besoin. On trouve notamment:
- L'ordre des chevaliers de l’Hôpital ou des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem fondé après la création du royaume latin de Jérusalem (Croisades) vers 1113 afin de porter secours et assistance aux pélerins. Cet ordre uniquement charitable au départ devient par la suite aussi un ordre de religieux combattants chargé de la défense des Etats latins de Terre sainte à l'instar des Templiers.
- L'ordre des hospitaliers de Saint-Antoine-du-Viennois ou des antonins, du nom de l'abbaye fondatrice de Saint-Antoine-du-Viennois (de la ville de Vienne en Isère), fondé vers 1070. Cet ordre uniquement charitable se destine à l'acceuil et le soin, dans des maladrerie, des lépreux ou des personnes atteintes de zona ("le feu de Saint-Antoine").
- L'ordre des hospitaliers du Saint-Esprit, fondé à Montpellier en 1198. Ordre uniquement charitable dont la principale fonction est la tenue d'hospices ou d'hôpitaux.

Hostie
Petite rondelle de pain de froment, généralement azyme (dans les églises latine, arménienne, maronite), consacrée au cours de la messe. v. eucharistie. ex. : donner l'hostie à un communiant. v. communion. dogme de la présence réelle du Christ dans l'hostie. v. transsubstantiation.

Hostilicium
Redevance payée par les tenanciers et permettant à leur propriétaire d'assurer des services pour l'ost.

Hôtise
Tenure de terre concédée à l'époque des grands défrichements à des paysans appelés hôtes.

Huguenots
(altér. all. eidgenossen, confédérés, nom des genevois partisans de la confédération contre le duc de savoie) surnom (péjoratif à l'origine) donné par les catholiques aux protestants calvinistes en France, du XVI° au XVIII° siècle.

Huméral
Du latin humerus qui signifie épaule . longue bande de tissu ressemblant à un grand châle (env. 50 cm en largeur sur 250 cm en longueur), placée sur les épaules du prêtre ou du diacre qui prend en mains le Saint sacrement. l'huméral possède une large poche à chacune de ses extrémités où le célébrant introduit ses mains pour présenter l'ostensoir à l'adoration des fidèles.