L'APOCALYPSE


Après leur séries CORPUS CHRISTI et L'ORIGINE DU CHRISTIANISME, Jérôme Prieur et Gérard Mordillat poursuivent leur enquête historique à travers le Nouveau Testament, parcourant les étapes qui vont de la fin du Ier Siècle de notre ère jusqu’à La Cité de Dieu de Saint Augustin au début du Vième Siècle.
Comment une minuscule secte juive de disciples de Jésus, vivant dans l’attente de la fin des temps, est-elle devenue religion de l’Occident ? Qui furent les premiers chrétiens ? Pourquoi un Nouveau Testament fut-il écrit ? Comment le christianisme a-t-il gagné l’Empire romain et pourquoi l’empereur Constantin s’est-il converti ? Pourquoi Saint Augustin rédigea-t-il sa grande oeuvre de théologie politique La Cité de Dieu ? De quand dater le début du christianisme ? Pourquoi la formule d’Alfred Loisy : Jésus annonçait le Royaume et c’est l’Eglise qui est venue fit-elle scandale il y a un Siècle ? Pourquoi l’origine juive du christianisme demeure-t-elle encore souvent inacceptable ?
Autant de questions auxquelles des chercheurs répondent dans une perspective laïque, axée sur la critique historique et textuelle, aussi bien à l’attention des spécialistes que des néophytes : une façon de contribuer à l’avancée de la recherche néotestamentaire.



TITRE RESUME REALISATEURS
01
La synagogue de Satan
Que signifie le terme « Apocalypse » ? Qui est l’auteur de l’Apocalypse dite de Jean de Patmos ? Quand a-t-elle été écrite ? Dans quelle situation historique ? Quelles relations les Chrétiens entretenaient-ils alors avec l’Empire ? Comment se comportaient entre eux les différents groupes chrétiens ? Que cache la mystérieuse « synagogue de Satan » ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
02
L'incendie de Rome
Alors que Jésus est crucifié comme roi des Juifs, vers l’an 30 à Jérusalem, qui sont les premiers Chrétiens ? Des Juifs ? D’où est venu le nom de « Chrétiens » ? Pourquoi les Chrétiens ont-ils été accusés par Néron d’avoir causé l’incendie de Rome en 64 ? Etaient-ils de faux ou de vrais coupables ? Pourquoi dans le Nouveau Testament, l’Apocalypse est-il le texte le plus anti-romain ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
03
Le sang des martyrs
Quels problèmes les Chrétiens posent-ils aux Romains au début du IIe siècle ? Quelle était leur attitude quand ils étaient arrêtés ? Pourquoi Ignace d’Antioche réclame-t-il d’être déchiré par les bêtes ? Quelle est la différence entre martyr juif et martyr chrétien ? Peut-on parler de pornographie à propos des récits de martyre ? Quel est l’intérêt historique de ces récits ? Doit-on y lire la première propagande chrétienne ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
04
Querelle d'héritage
Comment les païens perçoivent-ils les Chrétiens ? Pourquoi tant d’incompréhension réciproque ? À quoi servent les apologies envoyées aux empereurs ? Pourquoi Justin engage-t-il un dialogue avec le Juif Tryphon vers 160 ? L’interprétation chrétienne de la Bible rend-t-elle caduque la lecture juive ? Les Chrétiens sont-ils « le véritable Israël » ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
05
La nouvelle Alliance
Pourquoi dès le IIe siècle, les Chrétiens éprouvent-ils le besoin de constituer une littérature spécifiquement chrétienne ? Pourquoi un Nouveau Testament ? Quels sont les critères qui permettent de départager ce qui est orthodoxe de ce qui est hérétique ? Quel est le rôle capital joué par Marcion vers 140 ? Pourquoi imagine-t-il qu’il y a un Dieu chrétien et un Dieu juif ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
06
La grande hérésie
Pourquoi certaines formes de christianisme, comme la Gnose ont-elles disparu ? Comment la définir ? Contient-elle des révélations secrètes sur l’ordre de l’univers ? Pourquoi les traces du mouvement qui s’est répandu à travers tout l’Empire sontelles si rares ? La Gnose a-t-elle fait courir un danger redoutable pour l’Église ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
07
Contre les chrétiens
Comment le christianisme a-t-il gagné l’Empire ? Pourquoi les intellectuels païens combattent-ils le christianisme ? Où en est le monothéisme du IIIe siècle ? Pourquoi les empereurs Dèce et Valérien persécutent-ils soudain les Chrétiens ? Comment échapper à la mort ? Quelles sont les raisons de Dioclétien pour déclencher « la grande persécution » ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
08
La conversion de Constantin
Comment et pourquoi l’empereur Constantin s’est-il placé sous la protection du dieu chrétien lors de la bataille du Pont Milvius en 312 ? Était-ce un choix sincère ou un calcul politique ? Quels étaient les avantages de cet engagement ? En prenant le parti du christianisme, Constantin a-t-il continué à croire au dieu soleil ? L’alliance de l’Église et de l’Empire était-elle inévitable ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
09
Le concile de Nicée
Constantin était-il vraiment chrétien ? Pourquoi l’empereur veille-t-il aux affaires internes de l’Église ? Pourquoi Constantin ordonne-t-il la réunion du Concile de Nicée ? Quelles sont les parties en présence ? Sur quoi porte le débat ? Existe-t-il une hiérarchie divine entre le Père et le Fils ? Comment fut résolu le problème théologique ? Les échos de Nicée sont-ils encore perceptibles aujourd’hui ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
10
La cité de Dieu
Quels étaient les avantages pour les Chrétiens de s’allier au pouvoir romain ? Quelles sont les conséquences de la décision de Théodose de faire du christianisme à la fin du IVe siècle, la religion d’État de l’Empire ? Pourquoi le sac de Rome en 410 est-il une catastrophe inimaginable dans un Empire devenu chrétien ? Pourquoi Saint Augustin écrit-il son grand traité de théologie politique : «La cité de Dieu» ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
11
L'an zéro du christianisme
Quand dater le début du christianisme ? Doit-on le situer à la naissance de Jésus ? À sa mort ? À la création d’une communauté mixte de Juifs et de païens ? Au moment de la conversion de Constantin ? Quand Théodose décrète le christianisme religion officielle de l’Empire ? Ou à une autre date ? Quelles mesures Théodose prend-t-il pour imposer le christianisme ? Les païens acceptent-ils la nouvelle religion ? Qui sont les principaux ennemis des Chrétiens, les Juifs ou les hérétiques ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR
12
Après l'apocalypse
Comment une minuscule secte juive tournée vers Israël, vivant dans l’attente de la Fin des temps, est-elle devenue religion de l’Occident ? Pourquoi la formule d’Alfred Loisy, écrite il y a un siècle : « Jésus annonçait le Royaume et c’est l’Église qui est venue » fait-elle toujours scandale ? Pourquoi l’origine juive du christianisme demeure-t-elle encore souvent inacceptable ?
Gérard MORDILLAT;Jérome PRIEUR

INTERVENANTS : Pier Franco BEATRICE, Universit? degli Studi di Padova ; Frédéric AMSLER, Université de Lausanne ; Timothy David BARNES, University of Toronto ; Richard BAUCKHAM, University of St. Andrews, Scotland ; Alan CULPEPPER, Mercer University, Texas ; Dominique CERBELAUD, Istituto di Teologia Ecumenica di Bari ; Glen BOWERSOCK, Institute for Advanced Study (Princeton) ; Pierre-Antoine BERNHEIM, Fondation Noesis, London ; Paula FREDRIKSEN, Boston University ; David FRANKFURTER, University of New Hampshire ; Alexandre FAIVRE, Faculté de théologie catholique, Strasbourg ; Bart EHRMAN, University of North Carolina ; Moshe David HERR, Hebrew University of Jerusalem ; Pierre GIBERT, Université catholique de Lyon ; Carl-Friedrich Geyer, Kirchliche Hochschule Bethel, Bielefeld ; Alfons FÜRST, Universität Münster ; Peter LAMPE, Universität Heidelberg ; Eric JUNOD, Université de Lausanne ; Dominique HOLLARD, Bibliothèque Nationale de France ; Robin LANE-FOX, University of Oxford ; Winrich LÖHR, Universität Hamburg ; Judith LIEU, University of Cambridge ; Jean-Pierre LEMONON, Université catholique de Lyon ; Alain LE BOULLUEC, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris ; Pierre MARAVAL, Université de Paris-Sorbonne ; Emmanuelle MAIN, Hebrew University of Jerusalem ; Ramsay MACMULLEN, Yale University ; Edmondo F. LUPIERI, Loyola University, Chicago ; Claudio MORESCHINI, Universit? di Pisa ; Yves MODERAN, Université de Caen ; Christoph MARKSCHIES, Humboldt Universität zu Berlin ; Daniel MARGUERAT, Faculté de théologie protestante, Lausanne ; Pierre PRIGENT, Faculté de théologie protestante, Strasbourg ; Jean-Pierre PREVOST, Université Laval - Québec ; Anne PASQUIER, Université Laval - Québec ; Enrico NORELLI, Université de Genève ; Maurice SACHOT, Université de Strasbourg ; Marco RIZZI, Universit? Cattolica di Milano ; Daniel SCHWARTZ, Hebrew University of Jerusalem ; Jean-Marie SEVRIN, Université catholique de Louvain ; Guy STROUMSA, Hebrew University of Jerusalem ; Michel TARDIEU, Collège de France, Paris ; Paul VEYNE, Collège de France, Paris ; François VOUGA, Kirchliche Hochschule Bethel, Bielefeld.

Une ou plusieurs raisons de voir ce documentaire :
Comme pour les précédents volets, c'est fascinant d'intelligence et de calme. Les intervenants deviennent familiers, ils prennent de l'âge... mais sont toujours aussi passionnants, pour les mécréants comme pour les croyants. 0% com' ; 100% contenu !