LE ROMAN DES ANNEES 50


Réalisateur/Réalisatrice : Patrick CABOUAT
Année : 2006
Nationalité : Français
Genre : Documentaire
Durée : 2 X 0h52

Résumé : Après l'euphorie de la Libération, les Français découvrent l'une des périodes les plus singulières de leur histoire. Ce documentaire retrace en deux volets - Oublier et renaître, 1946-1953 et Le Bonheur et le tumulte, 1953-1958 - l'incroyable roman des années 50.


Descriptif complet :

La Libération avait fait naître une courte période d'euphorie et d’illusion lyrique. 1945, année zéro, avait révélé selon de Gaulle, "le corps bouleversé de la France". C'est sur ce constat que 1946 ouvre la parenthèse mythologique des années 50, si mouvementées, si dangereuses, si tragiques, mais également si opulentes, si triomphantes, qu'on se souvient d'elles comme de l'une des décennies les plus singulières de l'histoire des Français.
Un Français sur quatre est paysan, mais la terre ne peut désormais plus pourvoir à tous ceux qui en vivent. Deuil de la terre, mais aussi deuil de la grandeur : la France n'est plus une grande puissance et son empire colonial se délite. Le vide laissé par le départ surprise de De Gaulle a déclenché la course à une instabilité gouvernementale. Il serait toutefois injuste de réduire l'œuvre de la IV ème République à son impuissance. Outre de fortes avancées sociales, elle a instauré le partage de la culture ; comme jamais auparavant, intellectuels, artistes, interprètes ont créé, innové, imaginé. Et c'est bien cette République mal-aimée qui a redressé une France moribonde et l'a fait entrer dans la consommation de masse et la modernité. Mais c'est sur ses cendres que naît la Ve République. Inaugurée à la Libération, la cérémonie des adieux à la France d'autrefois est achevée. Entre deuils et bonheur, entre grâce et violence, la parenthèse des années 50 se referme, mythologique par les éclats qui nous en sont parvenus.
Si l'époque n’a pas réussi à "diminuer arithmétiquement la douleur du monde" comme le lui avait assigné Camus, il n'est toutefois pas impossible que les Français aient été heureux.


Une ou plusieurs raisons de voir le documentaire :

Documentaire très réaliste, à mille lieues du folklore obligé qui s'attache à l'évocation de cette époque. A voir en particulier l'humiliation publique de la France à l'occasion d'une remise de chèque lié au plan Marshall, bien loin des embrassades sur les jeeps pavoisées... Passionnant !

Ajouter votre critique personnelle